96. Preuves que Jésus est Dieu

14/11/2014
Dans ce rêve j’étais sur une montagne, je déplaçais plein de cailloux à distance grâce à ma foi et avec un certain effort intérieur.
Dans la deuxième partie du rêve, au même endroit, il y avait plein de personnes assises, je les évangélisais, la moitié d’entre eux n’étaient pas content, les autres restaient. Je leur disait que pour leur montrer la preuve de mes paroles, j’allais soulever à distance un gros rocher. Cette fois je vis un ostensoir avec l’Eucharistie, je le pris et en le tenant avec mes deux mains je le tendis vers la grosse pierre et dit : « Au nom de Jésus lève toi, allez!  » puis la pierre se leva facilement, dans l’air toute seule. Et je dit au gens « Si vous ne croyez pas mes paroles, croyez au moins à causes de ce miracle. » -Fin du rêve-

>On peut déjà constater que si on entreprend quelque chose tout seul dans la vie, ce sera difficile (1ère partie du rêve) par contre si on s’appuie sur Jésus ce sera très efficace (2ème partie)

Jean 15:5 « Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit, car, sans moi, vous ne pouvez rien faire. »

Etant Dieu, Jésus nous a donné les dons de l’Esprit Saint pour faire des miracles qui servent à évangéliser c’est à dire à faire prendre conscience au gens que Jésus est vraiment Dieu et qu’en son nom des choses extraordinaires se réalisent, des choses que personnes, même les technologies les plus avancés ne peuvent faire. Etre Chrétien, c’est être héritier de Dieu, enfant de Dieu et pouvoir exercer ses dons devant les gens pour les convertir (s’ils le souhaite), c’est à dire leur donné l’opportunité de partager notre joie de l’amour de Dieu et d’accéder au Royaume de Dieu après leurs mort (Vie éternelle) et donc de ne pas aller en Enfer (souffrance éternelle).

Jean 10:24 « Et les Juifs l’environnèrent, et lui dirent : jusques à quand tiens-tu notre âme en suspens? si tu es le Christ, dis-le nous franchement. Jésus leur répondit : je vous l’ai dit, et vous ne le croyez point; les œuvres que je fais au Nom de mon Père, rendent témoignage de moi. Mais vous ne croyez point : parce que vous n’êtes point de mes brebis, comme je vous l’ai dit. Mes brebis entendent ma voix, et je les connais, et elles me suivent. Et moi, je leur donne la vie éternelle, et elles ne périront jamais; et personne ne les ravira de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous; et personne ne les peut ravir des mains de mon Père. Moi et le Père sommes un.« 

Jean 10:31 « Alors les Juifs prirent encore des pierres pour le lapider. [Mais] Jésus leur répondit : je vous ai fait voir plusieurs bonnes œuvres de la part de mon Père : pour laquelle donc de ces œuvres me lapidez-vous? Les Juifs répondirent, en lui disant : nous ne te lapidons point pour aucune bonne œuvre, mais pour un blasphème et parce que n’étant qu’un homme tu te fais Dieu. Jésus leur répondit : n’est-il pas écrit en votre Loi : j’ai dit : vous êtes des dieux; Si elle a [donc] appelé dieux ceux à qui la parole de Dieu est adressée; et [cependant] l’Ecriture ne peut être anéantie; Dites-vous que je blasphème, moi que le Père a sanctifié, et qu’il a envoyé au monde, parce que j’ai dit : je suis le Fils de Dieu? Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez point. Mais si je les fais, et que vous ne vouliez pas me croire, croyez à ces œuvres; afin que vous connaissiez et que vous croyiez que le Père est en moi, et moi en lui. A cause de cela ils cherchaient encore à le saisir; mais il échappa de leurs mains.« 

Luc 17:6 « Et le Seigneur dit: Si vous avez de la foi comme un grain de moutarde, vous diriez à ce murier: Deracine-toi, et plante-toi dans la mer; et il vous obéirait.« 

Jean 14:12 « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais au Père; et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai. Si vous m’aimez, gardez mes commandements.« 

Matthieu 9:2Et voici, on lui amena un paralytique couché sur un lit. Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique: Prends courage, mon enfant, tes péchés te sont pardonnés. Sur quoi, quelques scribes dirent au dedans d’eux: Cet homme blasphème. Et Jésus, connaissant leurs pensées, dit: Pourquoi avez-vous de mauvaises pensées dans vos coeurs? Car, lequel est le plus aisé, de dire: Tes péchés sont pardonnés, ou de dire: Lève-toi, et marche? Or, afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés: Lève-toi, dit-il au paralytique, prends ton lit, et va dans ta maison. Et il se leva, et s’en alla dans sa maison. Quand la foule vit cela, elle fut saisie de crainte, et elle glorifia Dieu, qui a donné aux hommes un tel pouvoir.

Luc 6: « Il arriva, un jour de sabbat appelé second-premier, que Jésus traversait des champs de blé. Ses disciples arrachaient des épis et les mangeaient, après les avoir froissés dans leurs mains. Quelques pharisiens leur dirent: Pourquoi faites-vous ce qu’il n’est pas permis de faire pendant le sabbat? Jésus leur répondit: N’avez-vous pas lu ce que fit David, lorsqu’il eut faim, lui et ceux qui étaient avec lui; comment il entra dans la maison de Dieu, prit les pains de proposition, en mangea, et en donna à ceux qui étaient avec lui, bien qu’il ne soit permis qu’aux sacrificateurs de les manger? Et il leur dit: Le Fils de l’homme est maître même du sabbat.« 

Il arriva, un autre jour de sabbat, que Jésus entra dans la synagogue, et qu’il enseignait. Il s’y trouvait un homme dont la main droite était sèche. Les scribes et les pharisiens observaient Jésus, pour voir s’il ferait une guérison le jour du sabbat: c’était afin d’avoir sujet de l’accuser. Mais il connaissait leurs pensées, et il dit à l’homme qui avait la main sèche: Lève-toi, et tiens-toi là au milieu. Il se leva, et se tint debout. Et Jésus leur dit: Je vous demande s’il est permis, le jour du sabbat, de faire du bien ou de faire du mal, de sauver une personne ou de la tuer. Alors, promenant ses regards sur eux tous, il dit à l’homme: Etends ta main. Il le fit, et sa main fut guérie. Ils furent remplis de fureur, et ils se consultèrent pour savoir ce qu’ils feraient à Jésus.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *