95. L’amour de Sainte Faustine

07/11/2014
Dans ce rêve j’étais à l’adoration devant le Saint Sacrement dans une église. Soudain, alors que le Saint Sacrement montait lentement dans l’air, j’entendis la voix de Jésus me dire : « Je dois monter au Ciel pour répandre mes grâces. » -Fin du rêve-

>Un jour j’avais essayé pour la deuxième fois de ma vie de guérir une personne miraculeusement au nom de Jésus mais cette fois-ci contrairement à la première fois çà n’avais pas marché. J’avais donc demandé la raison à Jésus et la nuit même il me répondit qu’il devait se sentir comme au Ciel dans mon coeur pour pouvoir agir. (il est vrai que parfois je faisais quelques péchés et bien sûre Jésus ne peut cohabiter avec Satan en moi.

Petit journal de Sainte Faustine : « Un seul Acte de pur amour envers Moi m’est plus agréable qu’un millier d’hymnes venant d’âmes imparfaites. Un seul soupir d’amour me soulage de bien des offenses… Dans une âme qui vit exclusivement de mon Amour, Je règne comme au ciel. » (1489)

« Aujourd’hui, alors que je recevais la Sainte Communion, j’ai remarqué dans le Calice une Hostie vivante qui me fut donnée par le prêtre. Quand je revins à ma place j’ai demandé au seigneur : « Pourquoi l’une est-elle vivante ? Puisque Vous êtes vivant de même en toutes ? » Le Seigneur m’a répondu : « C’est exact, dans toutes les hosties Je suis le même. Mais toutes les âmes ne Me reçoivent pas avec une foi aussi vivante que la tienne, Ma fille, et c’est pourquoi Je ne peux agir en leur âme, comme en la tienne. » « (1407)

Combien de fois Jésus dit à Sainte Faustine « Lorsque J’entre dans ton âme dans la Sainte Communion, Je suis comme au Ciel.
Le coeur de sainte Faustine était un délice et une grande consolation pour Jésus, parce qu’elle prenait du temps pour L’accueillir, L’écouter et L’adorer lors de la Communion. Elle se laissait aimer, et s’ouvrait aux grâces dont le Seigneur voulait la combler.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *