60. Cri de détresse

En plein sommeil le matin j’entendis une voix de femme qui résonna dans ma tête comme si quelqu’un parlait à coté de moi et qui prononça d’une voix urgente mon prénom. -Fin du rêve-

>Cette voix était tellement réelle, comme si elle voulait me prévenir d’un danger à venir et en même temps marquer son territoire. En effet j’ai pu ressentir la voix de ma future femme. Je ne comprenais pas tout de suite cet avertissement… Dans la journée je fis connaissance avec deux filles puis nous étions allée à une soirée où j’ai rencontré une autre fille.

Nous avions gardé contacte et nous sommes revu quelques jours plus tard, un soir avec une des deux filles où nous avions péchés ensemble et un autre soir avec celle de la soirée où il s’était pas la même chose. Cette voix me réveillant de mon sommeil était bien celle de ma future femme envoyé par Dieu qui voulait me préserver jalousement du péché.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *