Jésus appel un jeune agnostique

Témoignage d’un jeune ancien chrétien de 24 ans devenu agnostique:

Bonjour
Hier soir, mon rêve fut des plus perturbant…
Je ne sais pas si vous allez me croire, mais j’ai absolument besoin de vous le raconter.
Au début, mon rêve était tout ce qu’il y’avait de plus commun, absolument rien ne me laissait présager ce qui allait se passer.
Puis tout à coup je me suis retrouvé tout seul, en apesanteur dans l’espace (il n’y avait pas d’étoile le noir complet), et devant moi il y’avait une sorte de mini palais, bleu avec des dogmes en or, les portes étaient fermé, et quelque chose en moi savait qu’il était derrière et que derrière ces portes se trouvaient le paradis.
Moi, je ne voulais pas entrer, je ne m’en sentais pas digne, mais je ne voulais pas non plus aller en enfer, je suis resté sur le seuil.
A ce moment, j’entend une voix me parler comme si elle était tout près de moi, elle me posait des questions dans une langues que je ne connaissais pas, mais qu’une partie de moi comprenait, car je répondais malgré moi dans la même langue.
Il avait prit la voix d’un jeune étranger qui vient de loin mais qui était doté d’une grande sagesse, ses questions étaient très brève et ma réponse était la même, je savais que cette chose en moi disait « Oui » à chacune de ses question de manière affirmée et solennel, comme si il témoignait ou faisait une sorte de rapport.
Lorsque l’entretien fut finit, il s’est adressé à moi dans ma langue avec son accent d’étranger. Il m’a dit « que j’avais l’innocence d’un enfant », enfin, je ne sais plus exactement, je sais que le mot innocent et enfant avaient été prononcé, puis il m’a dit aussi « que j’avais ma place auprès de lui, et qu’ils me pardonnaient (mes parents et mes proches) ».
Mais moi, je ne me sentais absolument pas digne du tout, je ne le croyais pas, je ne voulais pas le croire.
-Fin du rêve-

>Dans ce rêve, ce jeune homme se trouve clairement devant les portes du Paradis.
Il entendit la voix de Jésus qui lui exposait sûrement les bons et mauvais actes de sa vie. Un jugement.
Face à la puissance de vérité de Jésus il ne pouvait que dire « oui » à tout ce que Jésus lui disait sans pouvoir se défendre ou mentir car il sentait que Jésus savait tout de lui et qu’il était face à une puissance suprême qui le dépassait totalement et que le sort de son âme était en jeu.
Une fois la conversation finit, Jésus lui dit qu’il avait sa place auprès de lui, en effet Jésus ne souhaites qu’une chose c’est que tous les bons soit tous avec lui dans son Royaume, que les pécheurs se convertissent, hors l’âme de ce jeune homme ne se sentais pas digne, ne voulait pas croire Jésus (car d’une autre religion), en effet si on n’est pas Chrétien c’est à dire si on ne croit pas que Jésus est Dieu et qu’il pardonne les péchés, l’âme elle même ne se sentira pas digne de se présenter face à Jésus car elle sera toujours remplie de la souillure du péché.
Il faut que l’Homme se convertisse au Christianisme, reconnaisse que Jésus est le seul qui pardonne les péchés, croit en sa passion, ainsi l’âme pourra être lavée de ses péchés et se sentir digne et prête d’aller rencontrer Dieu car elle sera purifié par le sang de Jésus Christ versé pour nos péchés.
Gloire à Jésus Christ le Dieu de l’Univers qui dans sa miséricorde infinie fait tout pour ramener les brebis perdus à son coeur d’amour.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *