90. J’ai vu l’Enfer

enfer29/09/2014
Dans ce rêve j’étais en Enfer (en esprit), je voyais une vaste terre sèche couleur noire avec du souffre et au loin une grande montagne noire comme un volcan, il y avait quelques personnes couvertes de souffre espacées les une des autres sur cette terre, elles étaient assises et allongées comme si elles étaient épuisées, puis soudain je vis un énorme tsunami de lave avec de la fumée noire se diriger vers moi et couvrir la terre et les personnes qui s’y trouvaient.
A la différence de ces personnes j’étais dans les air et ne touchait pas le sol, comme une caméra je voyais tout ce qui se passait.
Les personnes présentes se retrouvaient piégé dans ce grand lac de feu et souffrait beaucoup mais ne pouvait pas mourir puisque l’esprit ne meurt pas…Le seul sentiment que j’éprouvais à ce moment était de l’horreur. Je me disais en mon âme : « C’est pas possible, on peut pas rester là ! » Fin du rêve

>Dieu voulait à nouveau me faire prendre conscience de la réalité de la Vie, le bien et le mal, le Paradis et L’Enfer.
Romains 6:23 « Le salaire du péché, c’est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur. »
Je sentais bien que la souffrance de ces gens était grande et que ce lieux était une destination finale, une fin sans retour, il y avait une grande absence d’amour et d’espoir. Il n’y avait plus aucune possibilité pour ces gens de sortir de cet endroit et surtout personne pour les aider. Ils étaient livrés à eux mêmes et ils savaient en eux même qu’il n’y avait plus d’espoir et qu’ils devaient passer l’éternité dans cet endroit maudit.
Ce que j’ai vu est encore du « soft » en effet Dieu à déjà parlé plusieurs fois de la réalité de l’Enfer dans la Bible et a montré et emmené des Saintes en Enfer pour leur faire prendre conscience de la réalité de ce lieu faisant parti du projet divin de Dieu reflétant sa justice Divine (qui n’est donc pas la notre, en effet, qui est plus grand juge que Dieu ?) et pour qu’elles racontent à la Terre entière cette réalité pour que les pécheurs se convertissent au Christianisme Catholique et se confessent à Jésus (auprès d’un prêtre) pour être lavés de leurs péchés par le sang de Jésus-Christ (Dieu qui sauve) et accéder au Royaume de Dieu (Paradis).

SAINTE FRANCOISE ROMAINE
SAINTE THERESE D’AVILA
ANNE CATHERINE EMMERICH
LES ENFANTS DE FATIMA
SAINTE FAUSTINE KOWALSKA
SAINTE VERONICA GULIANI
SOEUR LUCIE
…..

Le riche et Lazare

Evangile selon Luc – Chapitre 16

19 Il y avait un homme riche, qui était vêtu de pourpre et de fin lin, et qui chaque jour menait joyeuse et brillante vie.
20 Un pauvre, nommé Lazare, était couché à sa porte, couvert d’ulcères,
21 et désireux de se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche; et même les chiens venaient encore lécher ses ulcères.
22 Le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d’Abraham. Le riche mourut aussi, et il fut enseveli.
23 Dans le séjour des morts, il leva les yeux; et, tandis qu’il était en proie aux tourments, il vit de loin Abraham, et Lazare dans son sein.
24 Il s’écria: Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu’il trempe le bout de son doigt dans l’eau et me rafraîchisse la langue; car je souffre cruellement dans cette flamme.
25 Abraham répondit: Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et que Lazare a eu les maux pendant la sienne; maintenant il est ici consolé, et toi, tu souffres.
26 D’ailleurs, il y a entre nous et vous un grand abîme, afin que ceux qui voudraient passer d’ici vers vous, ou de là vers nous, ne puissent le faire.
27 Le riche dit: Je te prie donc, père Abraham, d’envoyer Lazare dans la maison de mon père; car j’ai cinq frères.
28 C’est pour qu’il leur atteste ces choses, afin qu’ils ne viennent pas aussi dans ce lieu de tourments.
29 Abraham répondit: Ils ont Moïse et les prophètes; qu’ils les écoutent.
30 Et il dit: Non, père Abraham, mais si quelqu’un des morts va vers eux, ils se repentiront.
31 Et Abraham lui dit: S’ils n’écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand même quelqu’un des morts ressusciterait.

Quelques récits des Saintes: voir tous les témoignages complets ici ou le livre

MARIA FAUSTYNA KOWALSKA (1905-1938) a visité l’enfer :
canonisée le 30 avril 2000

Elle nous dit : « J’ai vu beaucoup d’âmes qui étaient dans les gouffres de l’enfer pour n’avoir pas su garder le silence.
Elles me l’ont dit elles-mêmes, lorsque je les questionnais pour savoir ce qui avait cause leur perte. C’était des âmes religieuses. »
Sainte Faustine nous dit encore dans son Petit Journal :
« Aujourd’hui j’ai été dans les gouffres de l’enfer, introduite par un ange.
C’est un lieu de grands supplices et son étendue est terriblement grande.

GENRES DE SUPPLICES QUE J’AI VUS :

Le premier supplice qui fait l’enfer, c’est la perte de Dieu ; le deuxième – les perpétuels remords ; le troisième – le sort des dam.nés ne changera jamais ; le quatrième supplice – c’est le feu qui va pénétrer l’âme sans la détruire, c’est un terrible supplice, car c’est un feu purement spirituel, allumé par la colère de Dieu ; le cinquième supplice –  ce sont les ténèbres continuelles, une terrible odeur étouffante et malgré les ténèbres, les démons et les âmes dam.nées se voient mutuellement et voient tout le mal des autres et le leur ; Le sixième supplice c’est la continuelle compagnie de Satan ; le septième supplice – un désespoir terrible, la haine de Dieu, les malédictions, les blasphèmes. Ce sont des supplices que tous les dam.nés souffrent ensemble, mais ce n’est pas la fin des supplices.

Il y a des supplices qui sont destinés aux âmes en particulier.

Ce sont les souffrances des sens. Chaque âme est tourmentée d’une façon terrible et indescriptible par ce en quoi ont consisté ses péchés. Il y a de terribles cachots, des gouffres de tortures où chaque supplice diffère de l’autre. »

« Je serai morte a dit Sainte Faustine à la vue de ces terribles souffrances, si la toute puissance de Dieu ne m’avait soutenue. »

Sainte Faustine nous dit encore : « Que chaque pêcheur sache : Il sera torturé durant toute l’éternité par les sens  qu’il a employés pour pécher. »

« J’écris cela sur l’ordre de Dieu pour qu’aucune âme ne puisse s’excuser disant qu’il n’y a pas d’enfer, ou que personne n’y a été et ne sait comment c’est. »



SAINTE FRANCOISE ROMAINE : TRAITE DE L’ENFER DE SATAN ET DE SES ANGES.

L’humble servante de Dieu entendait aussi des hurlements et des voix perçantes, des blasphèmes, et de grands pleurs dus à une souffrance intolérable et tant de lamentations et de cris de torture que, en racontant tout cela à son directeur spirituel, la sainte était abattue et torturée d’une manière incroyable.
L’humble servante du Seigneur vit aussi comment
les démons, qui sont dans le monde pour induire en tentation, conduisaient les âmes en enfer. Tandis qu’ils les conduisaient en provoquant une immense terreur, qu’ils les insultaient et les tournaient en dérision, ils disaient de telles horreurs qu’on peut difficilement les raconter, au point que cette âme dévouée à Dieu et pleine de compassion ressentait une douleur à peine croyable et, en racontant cela, elle était complètement abattue.
Elle voyait, de plus,
les démons tirer chacun de leur côté les âmes, d’une manière si effroyable qu’on ne peut l’imaginer, et disloquer ces malheureuses .
Et, dans la plus grande terreur,
ils les conduisaient en enfer en leur infligeant leur mépris, des visions horribles, des tourments et des angoisses indescriptibles.
Après avoir conduit les malheureuses âmes au seuil de l’enfer, les démons projetaient l’une d’entre elles la tête la première dans la gueule du dragon, qui était toujours ouverte comme il est dit plus haut. Elle était  subitement avalée par la gueule du dragon, qui était toujours ouverte comme il est dit plus haut. Elle était subitement avalée par la gueule du dragon et elle en ressortait tout  aussi subitement, puis des démons particuliers, spécialement désignés pour cela, la présentaient au prince.
Après cette présentation qui se faisait dans la plus grande terreur, les flammes qui sortaient du prince de toutes parts la torturaient aussitôt.
Ce prince jugeait d’ailleurs l’âme qu’on lui présentait,
et les démons désignés la portaient à l’endroit qui lui était assigné en fonction des péchés qu’elle avait commis.
Ils portaient l’âme défaite en lui infligeant une telle terreur et de tels outrages que, en racontant cela, la sainte avait toujours les larmes aux yeux en raison  de sa très grande compassion.

 

Taggé .Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 réponses à 90. J’ai vu l’Enfer

  1. destin dit :

    ou se trouve l enfer

  2. Rêves de Dieu dit :

    Je pense que la question à se poser est plutôt comment faire pour ne pas y aller 🙂 et c’est là qu’intervient Jésus-Christ mort et ressuscité pour nous sauver de nos péchés afin que nous puissions vivre éternellement dans le Royaume de Dieu. Car nous seront tous jugés selon nos actes. Et ce sont les mauvais actes que le sacrifice de Jésus est venu laver. Par ce sacrifice il nous rachète bien de nos péchés. Tous ce que nous devons faire c’est croire en lui, se confesser pour être laver de ses péchés et respecter sa parole de vie sainte 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *