49. Jésus sauve

jesusDécembre 2012
Dans ce rêve j’étais allongé sur un lit dans une tente à l’époque de l’empire romain, puis je vis Jésus s’approcher de moi en me disant d’un air calme et sérieux : « Pourquoi n’arrêtes-tu pas ce que tu es en train de faire ? Pourtant tu es éveillé, tu as des capacités, tu es intelligent… et tu es puissant….! »   -Fin du rêve-

>En effet durant cette période de ma vie je faisais beaucoup de péchés (luxure), j’étais comme possédé par mes désirs terrestres comme le furent Saint Augustin et tant d’autres et j’avais complètement mis Dieu de coté.

Seul un miracle pouvait me sortir de cette situation. Ici Jésus était intervenu en personne pour me faire prendre conscience que ce que je faisais était mal. Pour la première fois de ma vie je vis très nettement son visage qui était très proche du miens, il avait les yeux vert/bleu/gris, les cheveux mi-long marron foncé, il était rasé de près et mate de peau, ce qui m’avait interpellé le plus c’était sa beauté, il était vraiment très très beau. Dans la formulation de sa phrase sous forme de question dont il n’attendait pas spécialement la réponse il ne me jugeait pas malgré tout mes péchés et ne m’ordonnait pas d’arrêter non plus mais m’indiquait que ce n’était pas la voix à suivre.

Puis il m’encourageait d’arrêter en me disant les atouts que j’avais en ma possession, c’est à dire que j’étais éveillé avec la parole de l’évangile donc que je connaissais le bien du mal, que j’avais les capacités (avec l’Esprit Saint que j’ai reçu à mon baptême je pouvais me détourner du mal, que j’étais intelligent grâce à Dieu et que j’étais puissant grâce à ma foi en Dieu et l’Esprit Saint, en effet qui a Dieu a tout.

Grâce à cette intervention divine, j’ai finalement réussi à sortir de ce cercle vicieux et arrêter tous les péchés que je faisais et je ne suis plus jamais retombé dans cette situation de ma vie. Gloire à Dieu !

Voici le texte de l’Evangile qui convertit radicalement Saint Augustin (voir les confessions livre 8, chp 12)
Romain 13:13  Conduisez-vous honnêtement, comme en plein jour, sans orgies ni ivrognerie, sans immoralités sexuelles ni débauches, sans dispute ni jalousie.
Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ et ne cherchez pas à flatter votre chair dans ses désirs.

Voilà pourquoi Dieu voulu me faire connaître l’histoire de Saint Augustin, notamment pour lutter contre ce fléau du monde qu’est la luxure (voir rêve 34). Nous en voyons malheureusement de plus en plus les dégâts dans notre société actuelle.

Autres texte de l’Evangile traitant de ce sujet :
1 Corinthiens 6:9  Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront point le royaume de Dieu?
Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes,
ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume de Dieu.
Et c’est là ce que vous étiez, quelques-uns de vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus-Christ, et par l’Esprit de notre Dieu.

Tout m’est permis, mais tout n’est pas utile; tout m’est permis, mais je ne me laisserai asservir par quoi que ce soit. Les aliments sont pour le ventre, et le ventre pour les aliments; et Dieu détruira l’un comme les autres.
Mais le corps n’est pas pour l’impudicité. Il est pour le Seigneur, et le Seigneur pour le corps.
Et Dieu, qui a ressuscité le Seigneur, nous ressuscitera aussi par sa puissance.

Ne savez-vous pas que vos corps sont des membres de Christ?
Prendrai-je donc les membres de Christ, pour en faire les membres d’une prostituée? Loin de là!
Ne savez-vous pas que celui qui s’attache à la prostituée est un seul corps avec elle? Car, est-il dit, les deux deviendront une seule chair. Mais celui qui s’attache au Seigneur est avec lui un seul esprit.

Fuyez l’impudicité. Quelque autre péché qu’un homme commette, ce péché est hors du corps; mais celui qui se livre à l’impudicité pèche contre son propre corps. Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes?
Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *